Règles et techniques visant à collecter les impôts, les taxes et les redevances au profit des personnes publiques 
Règles et opérations encadrant l'enregistrement, le contrôle et la présentation des données financières.
Règles et procédures spécifiques répondant à la nécessité de la  commande publiques 
Règles et opérations permettant de s'assurer de la conformité de l'éxécution financière publique
L'univers des finances publiques, comprenant celles de l'État, des collectivités territoriales et, dans une certaine mesure, de la sécurité sociale, forme un cadre normatif dont les règles constituent le droit financier public haitien. On y rencontre les règles se rapportant à la mobilisation des ressources (le droit fiscal), celles liées à l'enregistrement et à la présentation des écritures financières (le droit comptable), ainsi que celles qui concernent l'autorisation et l'exécution (le droit budgétaire). La matière des finances publiques va au-delà du droit et de la technique pour embrasser un champ encore plus vaste qui touche à l'économie, au social, à la justice, à l'environnement, et plus encore. Elle se donne les moyens de ses ambitions, qui constituent les prérogatives des puissances publiques, notamment la levée de l'impôt et la garantie de l'insolvabilité des personnes publiques. Connaitre les excès et la prudence des finances publiques, c'est s'offrir un voyage dans un univers en constante évolution. Aborder les finances publiques, c'est comprendre les éléments formant son objet : les dépenses publiques, les recettes publiques et l'affectation des recettes aux dépenses publiques et le double controle de la légalité et de la régularité. Cela conduit à aborder tour à tour la fiscalité, la comptabilité publique et le système de contrôle des finances publiques et les marchés publics